POURQUOI SE FAIRE POSITIONNER SUR SON VÉLO? - Filles de bois

POURQUOI SE FAIRE POSITIONNER SUR SON VÉLO?

Inconforts, blessures et performance


La pratique du vélo amène le corps dans une position inhabituelle. Mais cela ne devrait pas causer des blessures ou être une source d’inconfort pour autant. Au contraire, cela devrait t’aider à mieux performer.


Les physiothérapeutes certifiés en positionnement de vélo et la plupart des boutiques de vélo offrent ce type de service. L'idéal est d'avoir un travail conjoint afin d'améliorer l'expérience de la cycliste dans l'atteinte de ses objectifs. La boutique aura les pièces nécessaires et le physio les connaissances en anatomie et en biomécanique cycliste.

Voici 5 avantages d’être bien positionnée sur son vélo.

1. POUR PRÉVENIR LES BLESSURES

Les blessures en cyclisme sont causés par plusieurs facteurs :

  • les caractéristiques du vélo,
  • tes caractéristiques anatomiques,
  • ton positionnement sur le vélo et
  • tes habiletés physiques/techniques.

Tu as envie d’augmenter le nombre d’heures que tu passes sur ta monture? Tu as un objectif de course ou de longue distance? Ou bien le classique du : «j’ai des inconforts mais je le tolère parce que c’pas si pire

Le positionnement de vélo par un physiothérapeute, ce n’est pas nécessairement pour tout le monde... mais si tu réponds oui à une de ses questions, ça serait bénéfique pour toi.

2. POUR TON CONFORT

Un physiothérapeute évalue la mobilité des articulations (restrictions de mouvements), la flexibilité, les faiblesses musculaires, les engourdissements, etc.

On a toutes des différences anatomiques et se faire positionner en fonction de celles-ci améliorera grandement ton confort.

Ces éléments sont importants à prendre en considération dans le raisonnement clinique d’un positionnement de vélo.

Quelques exemples concrets : 

Une selle trop haute et trop reculée en fonction de ta flexibilité peut créer une surutilisation des structures du derrière du genou et créer une blessure.

Prendre la mesure des ischions (largeur du bassin) pour choisir une bonne largeur de selle. Ce n’est pas parce que ton amie a trouvé la selle la plus confortable au monde pour elle, qu’elle le sera autant pour toi.

Une potence inclinée vers le bas (position très agressive) demande une mobilité en extension cervicale plus grande. Un manque de mobilité dans ce mouvement peut causer des douleurs au cou ou même des engourdissements aux mains.

3. POUR LA PERFORMANCE

Un des éléments clé pour la performance est la préparation physique, peu importe le niveau et les objectifs. L’évaluation musculosquelettique vise à identifier tes forces et tes faiblesses afin d’avoir une prescription adaptée d’exercices.

Ce qui suit la préparation physique est le positionnement. Être bien positionnée sur son vélo optimise la mécanique de pédalage en limitant la perte d’énergie.

4. POUR RÉGLER DES BLESSURES

Les blessures en vélo surviennent de 3 façons :

  • Par traumatisme : soit une chute ou un accident
  • Surutilisation : une mauvaise préparation physique, habiletés techniques, positionnement
  • Par contact (friction ou pressions soutenue) : mauvais positionnement, vêtements inadéquats

Si c’est une chute ou un accident, il est moins probable que le positionnement soit en cause.

Le vélo de montagne est une activité répétitive, moins que le vélo de route dû aux changements de positions plus fréquents, mais ça peut tout de même prédisposer aux blessures.

La fille qui roule 15 heures par semaine avec des grosses séances d’intensité sera plus à risque que l’autre qui roule 2 ou 3 fois par semaine pour le plaisir. Dépendamment de la blessure, il est possible de positionner la cycliste pour diminuer la charge sur certaines articulations, effectuer des traitements en physiothérapie et donner des conseils adaptés afin de régler le problème.

5. POUR AVOIR LA BONNE TAILLE DE VÉLO

Finalement, avant d’acheter un nouveau vélo, c’est vraiment pertinent de prendre tes mesures pour s’assurer que tu aies la bonne grandeur. La taille et les géométries diffèrent d’une marque à l’autre. Il faut savoir qu’il y a très peu de standardisation dans l’industrie du vélo. Deux compagnies n’ont pas nécessairement la même définition d’un cadre médium.

Après avoir pris tes mesures, prends le temps de magasiner comme il faut. Toutes les informations concernant les grandeurs et les géométries se retrouvent sur internet. Tu peux déjà te faire une idée de ce que ça te prend.

Finalement, le plus important est d’aller en boutique et de l’essayer.

Carolanne Gariépy

Carolanne Gariépy

Fille de Québec, maintenant à Sherbrooke. Physiothérapeute passionnée, cycliste crinquée! Pratique principalement le cross-country mais... Possible de me voir avec mon p'tit becik «presque pas d'suspension» dans des trails d'enduro! Ce que j'aime du vélo : pousser mes limites, avoir «la chienne» pis le faire quand même, voir la face de la fille qui vient de faire quelque chose qu'elle ne se pensait pas capable, l'entrainement (pis la bière après!) et surtout, aider les gens dans leur pratique cycliste : blessures, prévention et positionnement!

ARTICLES RÉCENTS

VIEW ALL

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TOP