UNE FIN DE SEMAINE DE FLOW À QUÉBEC - Filles de bois

UNE FIN DE SEMAINE DE FLOW À QUÉBEC

T'AIMES ROULER, ROULER DU ROULANT ET ROULER ENCORE ? LIS ÇA!


Québec est sans contredit une des plus belles destinations de vélo de montagne de la province. Pour le temps d’une fin de semaine, ou un peu plus, il y a beaucoup de choix! On te propose un itinéraire en 4 arrêts où tu profiteras des plus beaux sentiers roulants de la région.


Les centres ne cessent de se développer. Plus que jamais, il y en a pour tous les goûts et pour tous les niveaux. Si tu es plus du style descente avec du beau flow, tu vas t’amuser comme une vraie petite folle à découvrir tous les terrains que la région peut t’offrir. 

ARRÊT 1 :EMPIRE 47 (OU E47 POUR LES INTIMES)

EMPLACEMENT : Lac-Delage, Québec
SENTIERS : 28, 2 pump tracks et 1 sentier d’habileté
NIVEAUX : 7 verts, 14 bleus, 4 noirs et 1 double noir
KM TOTAL : 54 km de sentiers

Cette petite montagne ne cesse de se développer. Les sentiers sont superbes, bien aménagés et bien entretenus. Voici notre suggestion d'enchaînement pour un circuit qui roule en masse.

En montée
Montée de lait (sommet 1) et Montée de la soif (sommet 2)

En descente
Belzébrute, Kamasutrail, Queue de castor, Huron et les jump lines

En partant de l'accueil, on se rend au sommet 2 par une des plus belles montées de la région (et assez longue et soutenue, doit-on souligner) pour atteindre le départ de la Belzébrute. Sentier intermédiaire, avec des virages, quelques remontées et des obstacles qui se roulent pour celles qui aiment le flow.  Pour celles qui cherchent un peu plus d’adrénaline, "La Brute" propose de courtes options d'obstacles plus techniques de niveau expert.

Un peu avant la fin de Belzébrute, il est possible de prendre le chemin vers le Sommet 1, d'où part l’incontournable Kamasutrail avec ses nombreux virages. Entièrement retapée, on ne s'en tanne jamais! Cette piste reste, années après années, toujours plaisante à dévaler. Quelques sections plus difficiles s'évitent facilement avec des chickens pass bien indiquées. Sourire et woo-hoo garantis!

La Queue de Castor, une verte plutôt amusante, rejoint la Huron pour un retour vers l'accueil vraiment rapide (en vitesse, pas en kilomètrage!).

Pour finir en beauté, faire les 2 jump lines, une ligne débutante et une intermédiaire. Tout à côté de l’accueil, tu pourras t'amuser longtemps à pratiquer tes sauts en boucle.

Après avoir grimpé ces montées qui donnent soif, tu mérites ta bière! Quoi de mieux que de terminer sa journée à La Souche, un resto-pub super sympa situé à Stoneham, à quelques kilomètres du centre. Les cyclistes du coin s'y retrouvent après une bonne journée en montagne. Tu ne seras pas seule à être un peu sale et à sentir l’effort, les serveurs y sont habitués.

ARRÊT : SENTIERS DU MOULIN (SDM POUR LES INTIMES)

EMPLACEMENT : Lac-Beauport
SENTIERS : 29
NIVEAUX : 2 verts, 13 bleus, 8 noirs, 4 doubles noirs, 1 double orange et 1 pump track asphaltée.
KM TOTAL : Environ 40 km

Un pèlerinage en vélo à Québec ne serait pas complet sans un arrêt aux Sentiers du moulin. Si le centre avait comme réputation d’avoir des montées plus techniques, cette année, c’est de l’histoire ancienne.

La montée de la Ravage Sud a été adoucie pour la rendre vraiment plus roulante et rapide. Parfait pour atteindre facilement nos deux pistes chouchous en matière de flow : la QMG et la Super G. La nouvelle montée rend possible de les refaire encore et encore et… encore!

Conseil de l'habituée
Pour s’éviter des kilomètres inutiles après la QMG, remonter au sommet par la Gros Buck, puis Panache. Même les plus réticentes à monter vont trouver leur plaisir.

Le nouveau secteur du Maelstrom vaut à lui seul le détour. La vue est tout simplement à couper le souffle! C’est le temps de remplir votre téléphone de belles photos!

La montée Tourbillon et la Crête du Lynx mènent tranquillement, mais sûrement, vers le début des sentiers de descente. Les nombreux switchbacks s'enchainent et facilitent vraiment l'ascension. Ensuite, c'est le temps d'aller faire crier un peu vos freins dans la Slab city, une descente de 1,3 km sur d'immenses dalles de roche qui s'enchainent les unes après les autres. Une expérience complètement différente de ce que l'on connait au Québec. 

Secteur SDM

Boucle 1 
Monter par Ravage Sud, descendre par la QMG

Boucle 2
Monter par Gros Buck et Élan, descendre par la Super G

La descente se termine en beauté dans la Gold City. Avec ses gros burms, ses sauts (beaucoup de doubles sauts), ses drops et ses tables top, cette piste mérite d'être réalisée à faible vitesse en première lecture. Elle ne pardonne pas la demi-vitesse ou l'hésitation. Elle s'exécute lentement ou très rapidement. L'entre-deux coupe le flow.

En bas, il doit rester du jus pour revenir au stationnement principal, le retour se fait par une promenade d'environ 3 km sur la route, en attendant que le secteur soit complété et que l'on puisse revenir par la montagne.

Pour un après-sortie réussi, il y a désormais la Buvette dans le chalet d'accueil du SDM qui propose bières et petits repas bistro. Évidemment, l’Archibald du Lac-Beauport est aussi sur le chemin. Là encore... ton parfum de cycliste aguerrie ne dérangera personne.

Secteur Maelstrom

En montée
Montée Tourbillon et Crête du Lynx 

En descente
Slab City et Gold City

ARRÊT : VALLÉE DU BRAS DU NORD (VBN POUR LES INTIMES) - SECTEUR ST-RAYMOND

EMPLACEMENT : Saint-Raymond-de-Portneuf
SENTIERS : 31
NIVEAUX : 2 verts, 16 bleus, 6 noirs, 6 doubles noirs
KM TOTAL : N/A

À 45 minutes de la ville de Québec. Le secteur Saint-Raymond est un passage obligé. Terrain sec même par temps plus gris, bien entretenu, il y a là beaucoup de choix du flow.

En partant de l'accueil, il faut se rendre au mont Suisse en passant par le mont Laura. Montée obligée : la Pente-côte mène à la Roche-mère, une descente tout en virages et... de roches! De là, prendre la direction, par le Coq-Rond, vers le Mont Suisse.

Pour atteindre le sommet, 2 options s'offrent à toi. La montée du Belvédère est plus facile, mais plus longue. La Montée de Berne est plus rapide, mais plus ardue, notament en raison de la présence de nombreuses racines. En récompense, tu auras certainement la chance d’entendre le son des cloches des vaches. De quoi être dépaysée et vivre la Suisse le temps d’une remontée!

Pour descendre, que ce soit par la Grand Eggen ou la Cervin,  tu auras certainement un rush d’adrénaline qui va assurément te donner envie de remonter pour les refaire.

Facile d'accès, Tablerone se boucle à l'infini pour pratiquer ses habiletés dans les sauts.

De retour vers l'accueil, le Remonte-pente ramène au mont Laura d'où tu pourras prendre d'assaut, avec le même sentiment de bonheur, Jolie Jaëlle, une descente de sauts et burms, et Chevalier, une descente cotée noire, qui reste un coup de cœur pour son superbe pont et ses sauts. FinalementSabot de la vierge te retournera en beauté vers l'accueil.

La terrasse chauffée du Roquemont reste l'endroit idéal pour déguster une de ses bières artisanales et, pourquoi pas?, louer une chambre pour y passer la nuit.

En descente sur le mont Laura
Roche mère, Jolie Jaëlle, Chevalier et Sabot de la vierge. 

En decente sur le mont Suisse
Grand Eggen, Cervin et Tableron

ARRÊT 4 : VALLÉE DU BRAS DU NORD (VBN POUR LES INTIMES) - SECTEUR SHANNAHAN

EMPLACEMENT : Saint-Raymond de Portneuf
SENTIERS : 27
NIVEAUX : 2 verts, 11 bleus, 10 noirs, 2 doubles noirs
KM TOTAL : 100 (inculant le secteur St-Raymond)

À environ 25 minutes du Roquemont, se trouve rien de moins que le paradis du flow sur terre. Reculé au fond de la vallée se cache le secteur Shannahan. Juste la route pour s’y rendre en vaut la peine; la vue sur les montagnes est tout simplement magnifique, surtout à l’automne où les couleurs font de ce petit coin de pays une vraie carte postale!

En montée
Aurore

En descente
Boréale et Grande Évasion

Ici, oublie ton cellulaire et décroche complètement, car il n’y a pas de réseau. Apporte beaucoup d’eau pusqu'il est très facile de faire plusieurs kilomètres sans même s'en rendre compte. Si le terrain est plus de style cross-country, il y a de belles découvertes à faire comme l’Aurore et la Boréale, la fin de la Grande évasion et, bien entendu, les sacro-saintes pistes «sucrées» : Sucre d’orge, Tire d’érable et Beurre d’érable. Un coup de cœur assuré pour les amoureuses du bike et de la nature.

Du roulant en concentré
Sucre
 d’orge, Tire d’érable et Beurre d’érable

Pour celles qui pratiquent le vanlife, il vaut mieux téléphoner avant d’y passer la nuit, car plusieurs sites l’interdisent. La Vallée du Bras du Nord regorge d’endroits très sympathiques pour dormir : yourte, chalet, refuge et camping, dont l'Etsanah qui propose des sites rustiques, dont plusieurs sites au bord de la rivière.

Parlant de rivière, c'est là que tu finiras ta journée! Elle est la place pour se reposer après une longue journée à pédaler, surtout par temps chaud.

Les détours pour les points de vue ou pour un pique-nique
Chute à Gilles (par la Grande évasion)
Chute Delanay (par le sentier du même nom)

Dannie Rousseau

Dannie Rousseau

Hygiéniste dentaire dans la vie, je suis aussi mordue de vélo de montagne. J’ai découvert ce magnifique sport il y a quelques temps et depuis, j’en mange! Me retrouver sur deux roues en forêt, grimper les montagnes et les dévaler par la suite, il n’existe pas meilleur feeling aussi exaltant que cela. Mon but: faire un avec mon vélo. Ma devise: attitude is altitude.

ARTICLES RÉCENTS

VIEW ALL

4 Comments to “ UNE FIN DE SEMAINE DE FLOW À QUÉBEC”

  1. Nathalie says :Répondre

    Vos recommandations sont excellentes mais vous avez omis de parler du plus grand réseau de piste au Québec: le MSA 😆! Un incontournable en MTB pour le DH et XT.

    1. Marie-Christine says :Répondre

      Allô @Natahalie. C’est plus un choix éditorial qu’un oubli dans l’optique où l’on présente ici des idées de sentiers intermédiaires roulants à Québec en enduro. Nous adorons le MSA et nous en parlerons bientôt dans un autre article dédié à la descente.

  2. Nathalie2 says :Répondre

    Vos suggestions à Québec sont excellentes! Mes pistes préférées! Mais j’ajouterais que le classement du niveau de difficulté des pistes n’est pas uniforme d’un centre à l’autre. Les piste noires aux SDM vs E47 vs VBN c’est pas la même chose! Si vous êtes à l’aise dans la Grand Eggen (VBN), cela ne veut pas dire que vous êtes de niveau pour la Super G (SDM)! Allez-y graduellement lorsque vous changez de centre (commencez par des bleues) si vous voulez éviter les mauvaises surprises en vous retrouvant dans des noires trop difficiles.

    1. Marie-Christine says :Répondre

      Merci @Nathalie ! On travaille justement à développer un répertoire de sentiers afin de mieux planifier nos sorties en tenant compte de ses écarts de niveau entre les centres et les régions. – Marie

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TOP