COMMENT BIEN ENTREPOSER SON VÉLO POUR L’HIVER - Filles de bois

COMMENT BIEN ENTREPOSER SON VÉLO POUR L’HIVER

Entretien, conseils de remisage et inspirations déco (oui, oui!)


Comme toutes bonnes choses ont une fin, il faut laisser dormir nos bécanes pendant l’hiver. Soyons stratégiques : un bon remisage rime avec un retour dans les pistes plus rapide au printemps. Quoi faire pour bien le ranger en toute sécurité? 


La question qui fait rage ces temps-ci sur les médias sociaux. Nous avons demandé à des pros de nous éclairer sur les principaux points à tenir en compte lors de l’entreposage de son vélo de montagne.

AVANT D’ENTREPOSER SON VÉLO

// LE NETTOYAGE

Il est primordial de bien le nettoyer. C’est le moment de sortir vos meilleurs outils de lavage : produits nettoyants préférés, brosses et guenilles pour le frotter et le faire briller de pleins feux.

Porter une attention à la cassette et à la chaîne pour empêcher la vieille terre mélangée d'huile d’y coller.

Prends le temps d’enlever les pédales, de nettoyer les filets et de bien les graisser.

Pour les plus courageuses (et bien équipées), c’est le meilleur moment pour démonter les pièces mobiles pour un nettoyage en profondeur des pivots de suspension et des roulements à billes (bearing) notamment.

Avant de ranger tout ça pour la saison froide, n’oublie pas de bien huiler la chaîne (avec la même huile et en même quantité que d’habitude) et mettre de la graisse sur les joints de caoutchouc. Trop en mettre ne fera qu’aider la poussière à s'y coller davantage!

// LA VÉRIFICATION DE L’ÉTAT DES PIÈCES

Tant qu’à y être, pendant le nettoyage, profites-en aussi pour vérifier l’état d’usure de certaines pièces faciles à changer comme :

  • les pneus;
  • la cassette;
  • la chaîne;
  • les plaquettes de frein;
  • les poignées;
  • les câbles et les gaines.

Le moment est bien choisi pour faire une tournée de la quincaillerie pour t’assurer que toutes les vis sont bien serrées et qu’il n’y a pas de lousse nulle part (jeu de direction, jeu de pédalier, pédales, transmission, etc).

// L'ENTRETIEN À PRÉVOIR

Côté suspension, avant et arrière, voici ce qui est généralement recommandé:

  • Entretien de base aux 50 heures;
  • Entretien complet aux 100-150 heures.

Côté frein, tu peux vérifier si une purge sera nécessaire au printemps.

Faire tout ça à l’automne aide à prévoir le budget pour les pièces à changer et l’entretien de routine qu’il y aura à faire au printemps.

Tu ne veux rien savoir de toucher à ça? Pas grave, les ateliers de vélo adorent s’en occuper et proposent généralement plusieurs forfaits d’entretien, du minimaliste à la totale!

Petit conseil d'amie, fait ça plus tôt que tard cet hiver si tu veux rouler tôt au printemps!

À L’INTÉRIEUR OU À L’EXTÉRIEUR?

Le verdict: l’idéal est à l’intérieur d’une maison ou d’un garage, au chaud.

Toutefois, il ne faut pas trop les coller près d’une source de chaleur, comme un poêle à bois ou un calorifère, question de ne pas assécher le caoutchouc.

Aussi, les vapeurs de produits forts, pour la piscine et le spa par exemple, risquent de contaminer rapidement l’aluminium et accélèrent la formation de rouille. Mythe ou réalité? Vaut mieux éloigner ton jouet de ceux-ci.

Si tu dois entreposer à l’extérieur, dans un garage ou dans un cabanon, sache que le froid n’endommage rien. L’huile devient visqueuse avec le froid et revient à la normale quand la météo se réchauffe.

SUSPENDU OU AU SOL ?

Peu importe! Dans les airs ou par terre, par le cadre, la selle, le guidon ou les roues: on s'en fout!

Dans tous les cas, les pneus doivent être gonflés. Cela évite de déformer le caoutchouc si jamais il y avait du poids sur les roues.

Finalement, ton vélo devra être rangé avec la tige de selle télescopique (dropper seat post) à son plus haut.

DES IDÉES DÉCOS POUR REMISER SON VÉLO

Pourquoi ne pas rendre son vélo décoratif pendant la saison froide? Voici quelques idées, de quoi stimuler ta créativité!

Audrey Normandeau

Yes la gang, je suis Audrey ou Aude North, comme vous préférez. J'ai deux vies : celle de coiffeuse et celle de sports extrêmes. Je suis de la Gaspésie, je pratique tout ce qui touche à la montagne; splitboard, trailrun et ma nouvelle passion : le mountain bike. J'ai acquis mon premier vélo en septembre 2018, puis comme Obélix tombe dans la potion, je suis tombée dans le vice! Mon plus gros plaisir est de partir avec ma van (Norbert) et découvrir les recoins les moins connus, me faire conseiller par les locaux les plus sympathiques et battre les records sur Strava (dans mes rêves). Ah! Et parfois on me retrouve derrière ma caméra, capturant les meilleurs shots!

ARTICLES RÉCENTS

VIEW ALL

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TOP