CHOISIR SES LUNETTES DE VÉLO DE MONTAGNE - Filles de bois

CHOISIR SES LUNETTES DE VÉLO DE MONTAGNE

Conseils pour y voir plus clair


En plus d’assurer une bonne protection contre les projectiles et contre les rayons UV, les lunettes de vélo de montagne doivent permettre de bien distinguer les obstacles, même en zone ombragée, et être confortables. Tout un défi quand on regarde la panoplie de produits offerts sur le marché.


Facile de s'y perdre ! Nous avons parlé avec Caroline Fournier, acheteuse chez la Cordée, pour voir clair au sujet des éléments essentiels à identifier pour dénicher les lunettes parfaites pour ses besoins.

Voici ses conseils résumés en 5 questions.

1. QUEL SERA L’USAGE PRINCIPAL DE TES LUNETTES?

Penses-tu les utiliser exclusivement pour le vélo de montagne ou aimerais-tu qu’elles servent à d’autres activités? Est-ce que tu vas rouler dans toutes conditions (autant les journées ensoleillées que les journées pluvieuses)? Est-ce pour faire de la descente ou plutôt pour des sorties en cross-country?

Étant donnée la grande variété de lunettes, il est important de définir quels sont tes besoins pour choisir la paire qui te convienne. Il existe de bonnes lunettes sous les 100$. Par contre, pour un pratiquant régulier qui veut la meilleure protection et la meilleure qualité optique, les prix peuvent se rendre jusqu’à 300$.

Conseil de pro

Investis dans une paire de lunettes qui conviendra parfaitement à l’utilisation principale que tu en feras. Si elles ne répondent pas aux besoins occasionnels, par exemple pour rouler à la brunante une fois de temps en temps, tu peux te procurer une paire de lunettes claires plus «entrée de gamme».

2. DE QUELLE PROTECTION AS-TU BESOIN?

Bien sûr, en vélo de montagne, personne n’est à l’abri de recevoir du gravier, un peu de boue, de la pluie ou un moustique dans l’oeil. Ainsi, choisir des lunettes qui couvrent bien les yeux, descendent pour couvrir une partie des joues et qui offre une bonne protection latérale servira à bien protéger contre les projectiles.

Les lunettes protégeant le mieux sont bien sûr celles qui couvrent une grande surface et empêchent les projectiles d’atteindre les yeux comme les «gogles» de descente, mais elles peuvent être plus chaudes pour les montées. Alors pour les gens qui font de l’enduro et du cross-country, il pourrait être intéressant d’opter pour une monture qui couvre bien, mais qui permettent tout de même une bonne aération.

Savais-tu que les lunettes offrent aussi une protection contre les impacts, par exemple lors d’une chute? Si tu optes pour des verres de plus haute qualité, ils seront en mesure de résister davantage aux chocs et donc de mieux te protéger dans le cas d’une branche ou d’une roche mal placée.

Bien sûr, il ne faut pas oublier la protection contre les rayons UV, qui peuvent contribuer à des problèmes oculaires. La plupart des lunettes vendues en magasin offrent une protection à 100% contre ceux-ci. Il est bon de noter que la protection contre les UV des lunettes de soleil n’est pas liée à la couleur et à l’obscurité des verres.

Attention aux lunettes vendues en ligne à très bas prix; certaines peuvent prétendre protéger contre les rayons UV sans toutefois offrir une véritable protection.


3. QUELS VERRES CHOISIR?

Le choix des bons verres s’avère être l’élément le plus important à considérer dans l’achat de lunettes de vélo de montagne. Le but recherché:  bien distinguer le relief autant sous le gros soleil de juillet que dans une forêt dense lors d'une journée ennuagée. Voici, en bref, les caractéristiques des verres offerts sur le marché.

La teinte jaune accentue particulièrement le relief lors des journées sombres.

La teinte rosée est à privilégier si tu cherches à avoir une seule paire de lunettes qui soit plus polyvalente. Il est à noter que plusieurs compagnies offrent des verres rosés qui n’ont aucunement l’apparence de lunettes roses! En effet, même si le verre est rose, une couche de teinte différente est parfois ajoutée à la surface, ce qui donne une apparence tout à fait unique!

Les verres polarisés réduisent l’éblouissement et la réverbération des rayons du soleil. Il sont d’une moins grande importance en vélo de montagne que des lunettes que l’on utiliserait sur l’eau, par exemple.

Les verres photochromiques s’adaptent à la luminosité. Ils sont intéressants si tu optes pour une seule paire de lunettes. Par contre, l’adaptation à la luminosité n’est pas instantanée alors, il est possible que lors d’une journée ensoleillée, tu entres dans le bois et ne distingues plus adéquatement les obstacles.

Conseil de pro

En optant pour des technologies plus avancées - souvent offertes par des modèles plus haut de gamme-, tu pourras avoir des verres résistants qui augmenteront les contrastes et te permettront d’avoir une meilleure perception du relief en toutes circonstances.

Ainsi, afin d’avoir la meilleure vision selon les conditions en vélo de montagne, plusieurs options sont possibles:

  1. Avoir plusieurs paires de lunettes: des lentilles claires pour les journées très sombres et des lentilles plus foncées pour les journées plus ensoleillées.
  2. Te procurer un modèle qui propose des verres interchangeables.
  3. Acheter des lunettes aux verres photochromiques qui s’adaptent à la luminosité.
  4. Choisir des verres aux teintes plus polyvalentes, comme la teinte rosée. Les compagnies sont toujours en perfectionnement de leurs technologies et proposent des lunettes qui s’adaptent à presque toutes les conditions climatiques et, même, qui augmentent la vision du relief autant dans les journées claires qu’en entrant dans un sous-bois.

4. QUELLES SONT MES OPTIONS POUR UNE CORRECTION DE LA VUE?

Si tu cherches des lunettes de vélo de montagne dont le verre peut être adapté à ta prescription, tu dois y aller pour un modèle dont les verres offrent cette option. Habituellement, il est indiqué «Rx available» sur ces modèles. Par contre, ce ne sont pas toutes les marques ou tous les modèles qui le permettent, notamment parce que plus la lentille de lunettes est courbe, plus les possibilités d’y incorporer une prescription est limitée.

Une alternative serait d’acheter un adapteur dans tes lunettes de vélo (une clip interne) qui sera ajusté à ta vision.

Le conseil à retenir dans cette situation: une visite chez un optométriste s’impose afin de trouver la solution qui sera adaptée à ta situation.

5. QUEL MODÈLE CHOISIR?

Choisir le bon modèle dépendra de la forme du visage et de l’utilisation. Il est important que les lunettes soient confortables et tiennent bien sur le visage, puisque parfois, ça brasse en vélo de montagne!

Pour savoir si une monture te convient, rien ne vaut un essayage en magasin. Il est conseillé de porter ton casque et de bouger légèrement la tête. Sois attentive aux points de contact afin de t’assurer qu’elles ne te causent pas d’inconfort derrière les oreilles et qu’elles ne te glissent pas sur le nez. Plusieurs compagnies offrent différentes tailles et modèles pour visages plus étroits ou plus larges. Il est bien sûr une bonne idée de se faire conseiller par un vendeur qui connaît les particularités des modèles.

Magasiner en ligne pour les lunettes de vélo de montagne? Cette option s’avère intéressante afin de surveiller les rabais et les offres avantageuses pour racheter une paire de lunettes que tu aimes ou que tu as déjà essayée. Cependant, l’achat en ligne de lunettes reste un choix hasardeux étant donné que tu ne connais pas le fit sur ton visage et avec ton casque.

Merci à notre experte invitée pour la réalisation de cet article :
Caroline Fournier, acheteuse Senior Solaire/Camping/Escalade/Ski à la la Vie Sportive/La Cordée 

Crédit photo couverture : Vincent Drolet et Alexandra Racine

Merci à Caroline Roy, Véronique de Tonnancour, Audrée Vaillancourt, Marie-Philippe Lévesque, Maude Côté et Dominick Ménard de Bon vélo pour les photos.

Maude Cote_collabo

Maude Côté

Sage-femme et passionnée de vélo de montagne, le contact constant avec la nature est un besoin pour moi. J’ai aussi un petit faible pour les projets, l’adrénaline et les défis, ce qui ne manque ni ma profession, ni mon sport favori! Engagée dans la création et dans l’organisation de l’OSBL les Tordues, vous me verrez souvent en descente au Mont-Sainte-Anne, en enduro dans les sentiers autour de Québec et parfois en roadtrip à explorer d’autres réseaux de sentiers.

ARTICLES RÉCENTS

VIEW ALL

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TOP