MONT-BÉLU: POUR LES AMATEURS DE DESCENTES NATURELLES

Du bonbon pour cyclistes intermédiaires et avancés


Situé à La Baie aux portes du Saguenay, le Mont Bélu est une surprenante petite montagne qui en a dedans. Avec seulement 6 courtes pistes naturelles de niveau intermédiaire et avancé, l’expérience ne te laissera pas indifférent. Voici pourquoi.


La première chose qui frappe, c’est la vue plongeante sur la Baie de Ha!Ha!. Tellement, qu’il est difficile de rester concentré sur la piste lors des premières descentes. Nous avons visité le mont un soir de semaine et nous avons eu droit à un coucher de soleil mémorable.

UNE REMONTÉE MÉCANIQUE PAS COMME LES AUTRES

Au Mont Bélu, c’est en t-bar que l’on monte. Juste ça, c’est une expérience en soi!

Intriguées, nous avons d’abord regardé quelques cyclistes passer devant nous. Le premier embarquement n’est pas évident, mais grâce aux explications données par les locaux, on devient vite un pro (ou presque). Après quelques montées de pratique, on y prend vite plaisir.

La remontée de 744m se fait en 5 minutes. Une fois la technique maîtrisée, on arrive même à se reposer un peu et à admirer le paysage. 

LES CONSEILS DES LOCAUX

  1. Enroule ta tige de selle avec une vieux tube pour protéger du frottement
  2. Avant l’embarquement, baisse ta tige de selle télescopique (droper) au plus bas
  3. À l’embarquement, garde ton pied fort à 3h et lâche les freins

Denis, un employé fort sympathique, a contribué à notre belle expérience au Mont-Bélu avec à sa bonne humeur et son humour. 

NOS CONSTATS DE NÉOPHYTES

DANNIE: Serre le cadre avec les cuisses pour aider à se tenir en équilibre sur le vélo surtout lorsque le sol est irrégulier.

GENEVIÈVE : Tiens la partie en bois du t-bar avec la main gauche plutôt que de tenir le poteau (comme en ski), c'est pas mal moins forçant.  

MARIE : Lève légèrement la cuisse gauche pour remonter le poteau quand le poteau a envi de cogner ton guidon. Personellement, j'amènerais un bout de "frite" de piscine pour le protéger lors des montées. 

ITINÉRAIRE SUGGÉRÉ POUR DÉCOUVRIR LES SENTIERS

Dès notre arrivée, des habitués de l'endroit nous ont orienté dans un itinéraire progressif. Tel que conseillé, nous avons commencé par le sentier #3 (Dexter), la seule piste intermédiaire du mont.

Suivi des sentiers classés noirs : #3A (Dexter), #2 (Dixon) et #1 (Wilson).

Pour terminer avec le sentier double losange #5 (Chainsaw). Lors de notre passage, l'autre sentier double losange, #4 (Ripcord), était fermé.

En 3h de vélo, nous avons pu analyser, rouler toutes les pistes et retourner faire nos préférées, tout en prenant le temps de prendre des photos et des vidéos.

// SENTIER #3 (DEXTER)

On l'aime pour sa vue imprenable sur le Saguenay et les montagnes. Du beau roulant, quelques sauts, drops et enrochements, un petit wallride et une vue à couper le souffle. LA piste à mettre au début ET à la fin de la journée et définitivement LA place pour prendre des photos!

Attention aux sauts proposés en bordure de piste, la zone d'atterrissage est loin. Prendre le temps de l'observer avant de s'y lancer. 

// SENTIER #1 (WILSON)

On l'aime pour la variété du terrain qui passe de longues et belles dalles de roches à d'innombrables petits défis techniques de roches et de racines. L'enchaînement d'un jardin de roches suivi d'un wallride, d'une petite dalle qui se roule et d'un drop nous a beaucoup plu ! Quelques drops et sauts bien placés vient agrémenter une finale super roulante. Il faut donner quelques coups de pédale pour atteindre le début de ce sentier. Avec ses 1,3 km, c'est le sentier le plus long du centre.

// SENTIER #5 (CHAINSAW)

Pour son aspect naturel, où les racines et les roches sont reines! Si le début était très ravagé et mou lors de notre passage, le reste du sentier nous a fait oublier ce petit désagrément. Certains passages exigent de bonne capacité de pilotage et d'engagement. Ce sentier ne laisse pas de place à l’improvisation. Une bonne lecture de la piste est essentielle.

 

Avec ses pistes naturelles agréablement bien construites, sa vue à couper le souffle et la gentillesse des locaux, le Mont-Bélu est non seulement un incontournable lors d’un périple au Saguenay, mais une destination en elle-même.

Le t-bar est ouvert 2 jours semaines (vérifier l’horaire qui varie selon le moment de la saison). Lors de notre passage, un chemin vers le sommet était en construction afin d'offrir un accès enduro.


SUIVRE LES ACTIVITÉS DU MONT-BÉLU BIKE PARK

Accès en remontée mécanique
Adulte 18$ - Passe 160$
Enfant 10$ - Passe 100$

Accès Enduro (à venir)
5$ - Passe 50$

Dannie Rousseau

Dannie Rousseau

Hygiéniste dentaire dans la vie, je suis aussi mordue de vélo de montagne. J’ai découvert ce magnifique sport il y a quelques temps et depuis, j’en mange! Me retrouver sur deux roues en forêt, grimper les montagnes et les dévaler par la suite, il n’existe pas meilleur feeling aussi exaltant que cela. Mon but: faire un avec mon vélo. Ma devise: attitude is altitude.

ARTICLES RÉCENTS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

TOP